Francis Chouquet Graphiste Lettering

WordPress: réussir son changement d’hébergement en 7 étapes !

0

Comme vous le savez tous, j’ai changé d’hébergement il y a quelques semaines. Tout s’est globalement bien passé et vous avez été plusieurs à me demander d’écrire un article sur l’ensemble de la migration.

Je vais donc vous expliquer comment j’ai fait cette migration, et aussi vous donner quelques petits trucs pour comprendre ce qui se passe et pour mieux gérer l’ensemble. Ce billet va donc se découper en 7 étapes principales, selon moi très importantes pour bien cerner le problème et réussir à tous les coups son changement d’hébergement.

Ce billet est issu à 100% de mon expérience. Je ne dis pas que c’est LA manière de faire une migration proprement. C’est juste la méthode que j’ai utilisé pour le faire et ce, grâce notamment, à quelques articles cités à la fin de l’article.

1. Choisir le bon hébergement

Ovh60Gp

Quand on commence un blog, on ne sait pas toujours quel va être le meilleur hébergement à prendre. Alors, souvent, on en prend un en se disant que de toute façon ce sera sûrement largement assez !! C’est ce que j’ai fait il y a un an et demi en prenant le 60GP d’OVH: 60 ou 600Mo selon l’option prise (sécurité ou capacité), 20Go de bande passante et une base de données de 25Mo avec 3 connections simultanées à la base.

Et puis, au fil du temps, j’ai trouvé que l’espace de stockage était un peu limité… Déjà 60Mo, oubliez ! Et puis le 600Mo c’est sans sauvegarde automatique (en tout cas, quand je l’ai acheté…). Ensuite, la bande passante a commencé à être un peu juste. Et enfin, la base de données a été saturée avec l’utilisation d’outils de statistiques ou de sondages. Bien sûr, OVH propose des solutions pour avoir une plus grande base, mais c’est pas donné…

Donc, j’ai commencé à regarder les autres offres d’OVH, ainsi que chez les concurrents.

Commençons par l’offre OVH. Si on change d’offre c’est pour prendre un truc quand même largement plus confortable, sinon, on risque de recommencer dans peu de temps…

L’offre 300GP ? C’est déjà mieux mais finalement cher pour ce que c’est… Non, les offres qui valent le coup chez OVH ce sont les 90PLAN et la 240PLAN selon les budgets. Là, vous êtes tranquille.

Alors, pourquoi avoir changé d’hébergeur ? Et bien, tout simplement parce qu’Infomaniak propose une offre très intéressante, avec les dix premiers mois gratuits ( je ne commencerai à payer que dans 10 mois), qu’on m’en a dit beaucoup de bien, que le support OVH est très très mauvais, et surtout que j’ai plutôt mal pris qu’OVH laisse en plan mon blog pour des raisons qui me sont toujours inconnues.

Avec les 50GO, je fais ce que je veux, autant de bases que je veux, et personne pour me mettre des restrictions ! 😉

2. Récupérer les informations pour faire votre migration

Une fois que vous avez choisi votre nouvel hébergement, votre hébergeur va vous faire parvenir de nouvelles informations qui vont vous permettre de transférer votre site.

Si vous changer d’hébergeur notamment, vous allez recevoir les informations qui vous donneront accès à l’administration de votre hébergement. Celui-ci va également vous transmettre les nouveaux DNS pour votre site.

Vous allez commencer par vous connecter à votre nouvel hébergement pour valider les infos envoyées par l’hébergeur. Ca permet de voir que tout tourne bien avant d’y uploader les fichiers de votre blog. Vous allez également vous connecter à votre nouvelle base de données et vérifier que tout fonctionne également bien.

Une fois le tout validé, vous allez pouvoir transférer vos données de l’ancien hébergement vers le nouveau.

3. Faire un premier backup de votre blog


Phpmyadmin

Vous avez maintenant en main tout ce qu’il vous faut pour migrer votre site. Vous allez donc récupérer toutes les données de votre blog, fichiers + base de données. Et vous allez ensuite les réuploader cher votre nouvel hébergeur. Pendant ce temps-là, vous ne pourrez plus écrire d’articles et les personnes qui laisseront des commentaires les verront disparaître une fois la migration des DNS effectuée.

Pour cela, il y a un truc, que je n’ai pas moi-même utilisé, ayant fait la migration pendant un week-end des vacances de noël. Vous pouvez faire une requête SQL fermant tous les commentaires du blog le temps de la migration. Cette requête est la suivante:

UPDATE wp_posts SET comment_status='closed'

N’oubliez pas de les « rouvrir » une fois que le nouveau site est en ligne ! 😉 Vous pouvez également laisser un message sur vos templates pour expliquer la raison pour laquelle les commentaires sont fermés. Quoi qu’il en soit, vous avez toujours la possibilité de récupérer par la suite la table des commentaires pour la mettre sur votre nouveau blog.

Donc, vous allez commencer par récupérer votre base de données. Pour cela, vous allez utiliser PhpMyAdmin et aller sur la base de données de votre blog. Là, vous allez choisir l’onglet « Exporter ». Vous allez sélectionner toutes les tables de votre blog. Vous choisissez le format avec lequel vous choisissez d’exporter votre base, ici SQL. Et puis, en bas, vous allez cocher la case « Transmettre » pour télécharger une copie de votre base. Ici, vous pouvez choisir de la zipper pour avoir un fichier moins volumineux. Cliquez sur Exécuter et en quelques secondes, vous pouvez télécharger le fichier SQL de votre base.

Ensuite, vous allez vous rendre sur votre hébergement, via votre logiciel FTP, et vous allez récupérer le fameux dossier « wordpress » ou quelque soit le nom que vous lui avez donné et rappatriez tous ces fichiers sur votre ordinateur.

4. Installez votre nouveau blog

Wordpress-Installation

Maintenant que vous avez récupéré toutes vos données, vous allez pouvoir les uploader sur votre nouvel hébergement.

4.1 Upload du dossier WordPress

Vous allez donc récupérer les données de connection à votre hébergement que vous a donné votre hébergeur. Via votre logiciel FTP, uploader tous vos fichiers selon le même principe que sur l’ancien serveur.

4.2 Installation de WordPress

Ensuite, on va s’attaquer au plus « périlleux », réinstaller le blog.

Il y a ici plusieurs manières de réinstaller WordPress. La première manière consiste à récupérer la dernière version de WordPress sur Internet et à l’installer, mais il vous faudra par la suite replacer tous vos fichiers WordPress… Et ici, il faut que vous soyez déjà avec cette version. Et, si comme moi, vous n’avez pas fait toutes les mises à jour ( bravo…), il vous faut ruser différemment.

Ce que vous allez faire, c’est supprimer le fichier wp-config.php dans vos fichiers WordPress. Ainsi, vous devrez en créer un nouveau, avec les nouvelles données de connection à la base de données. Ici encore, votre nouvel hébergeur vous a donné des données pour vous connecter à votre base de données (serveur, user, mot de passe et nom de la base).

Vous allez ouvrir votre navigateur et saisir l’URL d’installation de WordPress. Vous n’allez pas encore avoir accès à votre site puisque l’on n’a pas encore modifié les DNS. Cependant, votre nouvel hébergeur vous a sûrement donné une URL provisoire pour votre blog.

Donc vous saisissez le chemin d’accès au fichier d’installation de WordPress: http://www.urlprovisoire.com/wp-admin/install.php. Et à partir de là, vous allez pouvoir procéder à l’installation de WordPress, en créant un fichier wp-config.php qui vous permettra d’accéder à la base de données. Et tout ça, en gardant votre version de la plateforme.

Ici, n’oubliez pas de garder la même extension pour les tables que sur votre ancien blog, par exemple « wp_ ». De plus, si vous changez de nom de domaine, n’oubliez pas d’aller dans la table « options » pour modifier l’adresse du blog et l’adresse de WordPress.

4.3 Mise à jour de la base de données

Maintenant, vous avez un blog tout neuf mais vous souhaiteriez bien récupérer toutes les données et le design qui vont avec… Il va donc falloir vous rendre sur PhpMyAdmin pour remplacer les tables existantes par celles de votre ancien blog.

Pour cela, rien de plus simple, vous allez tout simplement supprimer chacune de ses tables et ensuite importer le « dump », c’est-à-dire la sauvegarde de votre base de données, que vous avez téléchargé précédemment. Ces tables vont venir se placer à la place des anciennes, avec l’ensemble des données de votre ancien blog.

Vous pouvez maintenant retourner dans votre navigateur et si tout s’est bien passé, vous devez retrouver votre blog comme vous l’avez laissé sur votre ancien hébergement.

5. Modification des DNS

Votre blog est maintenant installé sur votre nouvel hébergement. Vous souhaitez maintenant y migrer le nom de domaine. Pour cela, il va falloir modifier les DNS chez votre registrar, c’est-à-dire la société chez qui vous avez votre nom de domaine.

Votre hébergeur vous a donné ces DNS. Ils sont au nombre de 2. Vous allez donc vous rendre chez votre registrar, bien souvent c’est l’ancien hébergeur et vous allez trouver une rubrique DNS. Chez OVH, elle dans le manager, sous « Domaine et DNS ». Là, vous allez remplacer les DNS de votre registrar par ceux fournis par votre nouvel hébergeur.

C’est fait et validé ? Vous allez maintenant devoir attendre quelques heures avant que la migration soit effective.

6. Suivi de la migration des DNS

Là, on va abordé un sujet un peu plus technique, les TTL. TTL veut dire « Time To Live », « Temps de Vie » en français. Ces TTL sont des temps, pendant lesquels on peut assurer que l’adresse IP du site en question est sécurisée. Chez OVH, ces TTL sont de 24 heures. Ca veut dire que l’adresse IP du site est revalidée toutes les 24 heures.

Comme vous venez de changer d’hébergement, vous venez donc également de changer d’adresse IP. Il va donc falloir attendre 24 heures pour que la nouvelle adresse IP soit prise en compte et que la modification des DNS soit prise en compte.

OK, sauf que cela n’est pas valable pour tout le monde. Si je me connecte à 8 heures du matin sur un site, mon système va enregistrer la validité du site pour les 24 heures à venir. Donc, jusqu’à 8 heures le lendemain matin. Par contre, si quelqu’un s’est connecté plus tôt, disons vers 6 heures, il ira sur la même adresse IP jusque le lendemain matin à 6 heures.

La migration des DNS peut être très rapide, parfois quasiment instantanée. Mais le délai pour voir les changements dans votre navigateur va dépendre de votre dernière connection au blog. Donc, si vous vous êtes connecté 5 minutes avant les modifications de DNS, il vous faudra attendre 24 heures pour accéder au « nouveau » blog. Alors que si vous ne vous vous étiez pas connecté auparavant et que la migration des DNS a déjà eu lieu, vous auriez déjà accès au nouveau blog, avec un TTL pointant sur la nouvelle adresse IP. Vous saisissez ?

Pour savoir combien de temps vous allez devoir attendre peut facilement se voir via une commande unix:

dig monblog.com

Vous allez obtenir les informations suivantes:

Dig Fran6Art Dns-1
Au niveau de la ANSWER SECTION, vous allez connaître le nombre de secondes (ici 78110) que vous allez devoir attendre avant que la migration des DNS soit effective sur votre ordinateur. C’est super utile parce que ça permet de me pas se prendre la tête à ne pas savoir quand le changement sera effectif. Ca vous donne également les infos sur les DNS et les adresses IP du site et des serveurs.

Mais pour savoir si le changement a déjà été effectué auprès de votre registrar, vous allez devoir taper une autre commande:

dig +trace monblog.com

Et vous obtenez les infos suivantes:

Dig Trace Fran6Art Dns

Si vous voyez apparaître les nouveaux DNS, c’est que le changement est effectif et que certaines personnes ont déjà accès à votre blog.

Ainsi, vous, vous pouvez très bien attendre 24 heures alors que d’autres personnes ont déjà accès au nouveau blog et y laissent peut-être déjà des commentaires !! Vous avez toujours votre URL temporaire pour y accéder. Attention cependant, parce que votre nouvel hébergeur n’a sûrement pas dû autoriser tous les accès externes. Donc il se peut que n’ayez qu’un accès limité à votre blog.

Un bon moyen de suivre l’évolution de cette migration en terme de fréquentation, c’est d’avoir 2 compteurs de statistiques distincts sur les 2 versions du blog. Ainsi, vous verrez la baisse des visites sur l’ancien blog et la hausse sur le nouveau blog.

7. Suppression de votre ancien blog

Une fois que vous savez que le TTL maximum est passé, vous êtes sûr que plus personne n’a accès à votre ancien blog. Vous pouvez dorénavant fermer cet hébergement, le résilier, ou encore l’utiliser pour un autre domaine. Mais maintenant, vous n’en avez plus besoin pour votre blog. Finito ! Une nouvelle vie commence, avec un nouvel hébergement, un nouvel espace de stockage, des bases immenses, et j’en passe. Et le tout s’est passé SANS AUCUNE COUPURE !!!

Bienvenu sur votre nouveau blog !!

Articles à ne pas manquer pour en savoir plus et qui m’ont été très utiles:

Moving to a new web host, de Matt Cutts,
How to move WordPress to new host, de WordPress Web 2.0 Spot-Er,
How I move a WordPress blog to a new host, de Holy Shmoly,
How to move a WordPress blog to a new host, de Download Squad.

90 Commentaires

  • J’ai infomaniak depuis quelques jours aussi et il me paraissent très bons. Surtout qu il est possible de bénéficier de 10 mois gratuits suivant les conditions

  • guardiola

    Merci à tous les deux. Je viens de faire une demande à Infomaniak qui a échoué car il ma manquait apparemment une condition. Je leur ai donc envoyé un mail du même genre que mon premier commentaire d’ici. Je vous tiens au courant. A bientôt.

  • merci
    cela m’a bien servi 🙂
    Laurent

  • Pensez-vous qu’un changement d’hébergement puisse causer des problèmes au référencement présent? si oui, quelle précautions faut-il prendre?
    merci d’avance pour votre réponse! j’ai suivi vos conseils , je suis aller chez inomaniak, enfin pas encore tout à fait d’où ma question!

  • Frédéric > non, un changement d’hébergement ne changera rien au référencement…

  • Merci Francis pour votre réponse

  • salut,
    a la fin du point 4.2 tu précise d’ouvrir la table option mais tu oubli de preciser de modifier aussi « upload_path ».

    pour avoir la bonne info il suffit d’utiliser un fichier php qui contiendra :

    merci pour ton tuto, essaye de le mettre a jour avec les différentes infos, ça aidera les novices qui passent par là 😉

  • echo $_SERVER[‘SCRIPT_FILENAME’];

  • Excellent tutoriel.

    Vu le nombre de visites que j’ai actuellement, mon hébergement chez nFrance (pack WEB1 2Gb) ne suffit plus, la db est limité à 50Mb, la réactivité n’est plus assez bonne.

    Je vais peut-être faire le saut chez Infomaniak, même s’il sont cher, mais la qualité est à ce prix.

  • Je suis tombé sur fran6art par hasard en cherchant une solution à un problème rencontré après une migration de serveur pour mon site de chez ovh vers infomaniak (et wè ovh nous a fait fuir !!!).
    Je n’arrivais pas à « upgrader » mes plugins , à « uploader » mes fichiers media , jusqu’à ce que le paragraphe 4.2 me donne la puce à l’oreille .
    En changeant de serveur et non de nom de domaine , mes liens url dans ma base de données étaient correcte mais encore fallait il change les liens relatif au serveur !!!
    Donc il m’a suffit de modifier le upload path du wp_option pour enlever mes mots de tête .
    merci

  • Bonsoir,
    Merci pour ce tuto. Pour ma part, je tente désespérément d’installer WORDPRESS sur OVH. J’ai essayé plusieurs choses différentes, j’ai été sur plein de forum notamment ceux d’ovh et de wordpress), bref rien! de plus l’hébergeur ne réponds pas à mes questions. Que me conseillez vous?

    Merci

  • Bonjour Cedric, quel est ton pb ? Normalement, c’est très simple d’installer un blog WordPress chez OVH ! Tu as les infos de connexion au FTP et a la base de données ?

  • Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce billet. Il va certainement m’aider. Je vais effectuer une migration de mon blog vers un hébergement ovh (Perso) que je viens d’acheter :). J’espère que je vais pas trop galérer.
    Bonne continuation

  • Merci admin pour ce tutoriel constructif. j’ai jamais essayé ovh auparavant mais on de plus en plus de monde se plaigne de la lenteur de l’affichage de leur blog sur les serveurs ovh

  • Salut et merci pour ce post très instructif.

    Je me suis récemment inscrit moi aussi chez infomaniak car il est vrai qu il propose de très bonne prestations.

    Voila mon seul petit problème étant que je ne trouve pas l’adresse provisoire pour cette hébergement??? Pourrais tu me donner plus d infos car la je bloque un peu…

    D’avance je te remercie pour ton aide ; )

  • Oula, je ne peux pas te dire, le plus simple est que tu les contactes directement !! 😉

  • Snalia

    tu peux m’aider j’ai ce message d’erreur
    ……./wp-admin/install.php

    Warning: require_once(/home/communit/public_html/wp-load.php) [function.require-once]: failed to open stream: No such file or directory in /home/communit/public_html/wp-admin/install.php on line 36

    Fatal error: require_once() [function.require]: Failed opening required ‘/home/communit/public_html/wp-load.php’ (include_path=’.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php’) in /home/communit/public_html/wp-admin/install.php on line 36

  • pareil j’ai migré vers l’offre infomaniak car mon hebergeur LWS ne réponds jamais au ticket de support et wordpress et instable chez eux…

  • Je suis assez étonné de ceux qui se plaignent d’OVH. Je suis client chez eux depuis la création de leur boite +/- et dans l’ensemble j’en suis bien content (avec une cinquantaine de sites chez eux). Mais soit.

    Ce que je voulais dire, c’est qu’une bonne pratique avant de commencer la migration, est de réduire le TTL au maximum. Chez OVH ils ont limité à 6 ou 12 heures. Chez d’autres pas de limite. Donc dans ce cas, je mets mon TTL à 5 minutes.
    Et la migration passe comme une lettre à la poste.

    Si ce n’est que certaines versions de Windows adaptent la valeur du TTL si elle est trop basse (le principe de MS de considérer que tous les utilisateurs sont des nouilles donc il faut corriger les erreurs).

    Mais on a tout a gagner en baissant la valeur du TTL.

    cEd

  • Bonjour, et merci pour ce tutorial qui va bien me servir vu que je dois faire la même chose pour un client ! 🙂
    Question subsidiaire : comment ça se passe pour les adresses mails liées à cet hébergement ? J’imagine que le serveur pop va changer, qu’il va falloir re-ouvrir les mêmes adresses chez le nouvel hébergeur, et donc que les personnes utilisant ces adresses mails vont devoir reconfigurer leurs logiciels de messagerie… mais pendant le temps de propagation des DNS, est-ce qu’il ne risque pas d’y avoir des pertes de mails ?

    David

  • Hello tout le monde, moi je viens de changer d’hébergeur, j’etais chez OVH, mais je n’ai plus mes publicité que j’avais autrefois, et je voudrais savoir si je dois remettre un code pour re(avoir google analitics) ? ou il s’en rendra compte tout seul ? et je pourrais suivre mes stats comme d’habitude

    Merci d’avance

  • Bien pour le tutoriel,ça peut servir pour tous ceux qui changent d’hébergeur.Moi je suis toujours chez LWS mais il se peut que prochainement je repasse dans le coin voir de plus près les étapes à suivre ^^.

    @ Steevo il me semble qu’il n’est pas nécessaire de modifier le code de google analytics sur tes pages,changer d’hébergeur ne modifie en rien google analytics qui te donnera toujours les stats.

  • MP-74

    Salut à tous,
    et merci pour ces infos
    j’avais une question pour le changement d’hébergeur: ne doit on pas par lettre recommandée avec AR faire auparavent la demande de transfert ou cela se fait d’abord sur le site que l’on quitte puis sur celui ou l’on va ou l’inverse (j’ai eu une mauvaise expérience de transfert il y a quelques années ou j’ai du changer de com à fr, le com ayant été repris assez rapidement)
    merci d’avance pour vos réponses

  • Issam

    Salut à tous,
    j’ai créé mon site en local et j’essaye maintenant de l’héberger. j’ai fait tout, la page d’accueil s’ouvre, mais en cliquant sur n’importe quel lien, il ouvre une page local (http://127.0.0.1….). est ce que quelqu’un peut m’aider, comment je peux corriger ça?

    merci d’avance

  • @ Issam » Il faut penser à mettre à jour les URL de ton nouveau site dans ta base de données.
    Je te recommande de suivre la procédure que j’indique là :
    http://www.wordpress-fr.net/su.....p?id=62752

  • Issam

    @comme une image:

    merci beaucoup, tout marche bien maintenant

  • Arnaud

    Hello,

    je suis bloqué avec mon site http://www.jeux-de-guerre.tv

    J’ai suivi la procédure, mais mes articles et mes pages restent inaccessibles et affichent une erreur 404 !

    Si quelqu’un à la solution, ça m’intéresse !
    Merci beaucoup

  • Bonjour,
    Si vous n’avez pas un profil très technique, ou que vous avez un site plutôt complexe à transférer, nous proposons un service professionnel de déménagement de sites web sur http://www.demenageur-site.com/

    S

  • Merci pour ce tuto qui permet de structurer les éléments avant le changement fatidique.

    Pour ma part, je suis très mal tombée et j’ai un hébergeur qui me menace par le fait que j’ai le NDD chez eux. (ils me sortent tout et n’importe quoi, ont des pannes régulières qui ont failli me faire faire faillite et ce n’est jamais leur faute)

    Je ne prendrais donc un registrar différent de mon hébergeur dans le futur histoire d’être tranquille.

    Les mésaventures avec un hébergeur sont très contraignantes, c’est pour cela qu’il faut vraiment bien réfléchir avant et surtout voir les engagements…

    J’avais trouvé un hébergeur introuvable Host à Nantes : à bannir absolument, non seulement une qualité de service à déplorer + un prix exorbitant et donc injustifié.

  • Bonjour et merci pour ce tuto qui m’a bien aidé lors de mon changement d’hébergement!
    Le changement s’est super bien passé. J’ai juste un soucis lorsque j’upload des nouvelles photos : celles-ci n’apparaissent pas. Elles s’upload très bien (je les retrouve bien sur mon serveur), mais lorsque je vais sur mon site, je ne vois que le symbole du point d’interrogation. Les photos qui ont été uploadé via mon ancien serveur n’ont pas de problème!
    Une idée de quelque chose qui aurai pu mal se passer?
    Merci d’avance!

  • Merci pour ces infos précieuses
    Autre méthode pour la bdd, changer manuellement les liens home et admin, mais je ne me souviens plus des tables

  • Fanny

    Bonjour,

    j’essaie de suivre votre tuto pour migrer mon site de ovh à wordpress.
    je n’arrive pas à suivre la procédure que vous indiquez : premièrement je ne peux pas utiliser l’url provisoire pour créer le fichier wp-config.php, le support de infomaniak me l’a confirmé.
    Ensuite vous avez oublié de préciser qu’il faut récupérer chez ovh le authcode pour l’indiquer à infomaniak. Ce qui fait que je n’ai pas suivi la procédure indiquée par infomaniak vraiment dans l’ordre, puisque je suivais votre tutoriel.
    Bref cela fait plusieurs jours que j’attends la migration de mon site, ce qui n’est toujours pas le cas car les dns pointent toujours vers ovh. J’ai peur que le transfert échoue car je ne vois aucune évolution.
    Peut-être auriez-vous une idée de ce que je pourrais faire pour débloquer la situation ?

  • Bonjour Fanny,

    Ici, on ne parle que de transfert d’hébergement, pas du nom de domaine. Il me semble que l’authcode sert à migrer le nom de domaine. Mais sinon, effectivement, chez Infomaniak, on ne peut pas travailler avec un NDD temporaire. Votre site est toujours disponible chez OVH ? Vous avez toujours accès au site en ligne ? A première vue, c’est le transfert du nom de domaine qui prend du temps, faut compter une semaine.

  • merci beaucoup pour cet article, sachant que j’ai beaucoup souffert afin de migrer mon site de localhost en hébergeur, je ne savais pas comment changer les liens http://localhost/page en http://site.com/page

  • webagadir > avant d’exporter les données, il faut modifier les URL dans les réglages ou alors le faire directement sur la base de données une fois les data chez l’hébergeur, parce qu’en exportant avec l’URL « Localhost », tu n’auras pas accès à l’admin chez l’hébergeur.

  • Merci bcp je vais l’essayer la prochaine fois 🙂

  • Super tutoriel !! Ca m’a vraiment bien aidé. Je n’ai pas compris pourquoi mais je n’ai pas eu à remplacer les DNS infomaniak chez OVH pour que ça fonctionne, ça s’est fait tout seul…

Success, your comment is awaiting moderation.