Francis Chouquet Graphiste Lettering

Brian Gardner retourne sur un modèle payant… tout en gardant ses thèmes GPL !

0

La petite aventure du thème libre et de qualité, vue par Brian Gardner a tourné court, puisqu’à peine 2 mois après avoir lancé un nouveau business model, celui-ci a décidé de retourner au précédent modèle, c’est-à-dire aux thèmes payants. Enfin, pas tout à fait…

Les thèmes Revolution Two de Brian Gardner

Les thèmes Revolution Two de Brian Gardner

Le premier business model, lancé avec les thèmes Revolution 1, étaient d’acheter un thème et d’avir le support derrière gratuitement. Il existait également un « package » qui permettait d’avoir tous les thèmes pour un prix global. Avec Revolution Two, Brian a décidé de changer ce modèle pour coller au plus proche avec la vision de Matt Mullenweg de ce que doit être un thème WordPress. Cette vision est assez complexe mais pour faire simple, un thème WordPress devrait être libre de réutilisation et redistribué comme on le souhaite, qu’il soit au départ payant ou gratuit.

Brian a donc décidé de fournir ses nouveaux thèmes « full GPL »,  réutilisables à souhait et pouvant être redistribués comme on le voulait. Et si vous souhaitiez du support, là, il fallait payer ( entre 100 et 150 dollars selon le pack que vous preniez ).

Depuis le 1er janvier, ce « business model » n’existe plus. Visiblement, ça n’était pas rentable puisque tout le monde ( ou presque ) prenait son thème et se débrouillait pour le personnaliser. Le nouveau choix de Brian est de revenir à un thème payant, à partir de 59$ et de fournir le support gratuitement. On retrouve donc le principe de départ, sauf que maintenant les thèmes sont « full GPL », c’est-à-dire qu’ils est possibile de les réutiliser et de les redistribuer. Mais dans ce cas-là, vous n’aurez pas accès au support. En gros, et pour faire simple, si vous achetez un thème chez Brian, vous devez l’acheter, mais vous aurez du support. Si vous récupérez le thème ailleurs, vous l’aurez gratuitement, mais vous n’aurez pas accès au support.

Les thèmes payants sont-ils en difficulté ?

Les thèmes payants sont-ils en difficulté ?

Que penser de ce revirement ? J’avoue que jusqu’à présent je trouvais la logique de Brian intéressante parce que pertinente et surtout audacieuse. Le fait de changer rapidement de modèle semble avoir quelque peu perturbé se fans qui ont donné des retours assez mitigés. Mais sur le fond, je crois que la situation reste ambigue. Le business model de Woothemes par exemple est simple et clair. Tu achètes un thème et tu as le support qui va avec. Leurs thèmes ne sont, par contre, pas GPL, ce qui va à l’encontre de la volonté de Matt Mullenweg et de toute l’équipe d’Automattic. Mais Brian, en changeant de modèle, ne fait qu’un pas en arrière. Il reste bloqué avec cette notion ambigue de GPL qui l’empêche d’avoir un business model viable sur la vente de thèmes WordPress. Mais rien ne nous dit que WooThemes s’en sort mieux. Ils multiplient les discounts et les offres alléchantes. La qualité des thèmes gratuits serait-elle en hausse ? Les thèmes payants ne seraient-ils pas aussi intéressants que ça ? Je crois vraiment de plus en plus que vendre du thème WordPress ne nourrit pas son homme. Ou alors, il faudrait proposer des thèmes qui sortent de l’ordinaire. Et encore..

Vendre du service semble plus rentable que de vendre du thème...

Vendre du service semble plus rentable que de vendre du thème...

Du coup, Brian a trouvé un autre créneau pour gagner sa vie avec WordPress. Et ce business s’appelle StudioPress. C’est une activité de conseil et d’intégration autour d’un thème qu’il a créé. En plus, il propose des solutions d’hébergement. Nul doute que vendre du service est plus viable que de vendre du thème. La relation avec les clients est nettement différente et le retour sur investissement plus rapide. De ce côté-là, je ne me fais aucun souci pour lui. Reste à voir ce que vont devenir les thèmes Revolution… Vont-ils encore changer de « statut » dans les prochaines semaines ?

20 Commentaires

  • Arf, voila un drôle de revirement en effet. La question se posera toujours. Matt n’interdira jamais les Graphiste & Webdesigner de vendre leurs thèmes. Il continuera de prôner la gratuité. Et les Graphiste & Webdesigner continuerons de vouloir gagner l’argent de leur labeur. Ce qui est compréhensible. Quant au business model de la vente de thèmes je serais curieux de voir les résultats des sites de vente ^^. Quand on voit le nombre de sites qui propose des thèmes gratuitement… Je pense également que le model qui marche est celui du « service » du « consulting ». Personnellement j’ai souvent proposé à mes clients d’utiliser des thèmes gratuit en ne leur vendant que l’hébergement, l’install, la configuration, l’adaptation graphique etc… C’est certes moins rentable qu’une création pure comme pour Patrick Chassany par exemple ou BlogCamp France, mais pour les clients c’est beaucoup moins cher. Je pense personnellement que l’avenir du Graphiste & Webdesigner s’annonce mal avec des sites comme « Wilogo » ou « Codeur » qui font descendre le prix des prestations à des niveaux incroyablement bas. Niveaux avec lesquels évidemment il est difficile de résister (lutter). Encore que les vieux de la vieille comme nous avons aquis une reconnaissance et des clients régulier durement gagnés. Je pense que pour les nouvelles générations de Graphiste & Webdesigner la vie va être difficile puisque c’est l’expérience qui va compter maintenant, expérience qui va être de plus en plus difficilement gagnable.

  • Oui c’est vrai que cela fait beaucoup de changements en quelques mois… Apparemment revolutiontwo n’a pas vraiment marché puisque Jason Schuller lui aussi se retourne et retravaille ses themes sur press75.

    Alors de tous ces business models, j’en vois un qui a l’air de bien marcher jusque la, c’est themehybrid. Le principe est le meme que revolutiontwo (des themes gratuits, du support payant), mais son theme framework Hybrid est tellement énorme que le support est vraiment nécessaire ! Je ne connais pas quel support il y a derriere revolutiontwo, mais les tutoriaux et le support sur forum sur themehybrid permettent vraiment de pousser le theme a son maximum. Et ceci dans la ligne de conduite d’Automattic, et exploitant le systeme child theme et faisant ainsi progresser WordPress. Il ne lui manque qu’une dose de notoriété pour exploser a mon avis.

  • Un site comme fran6art.com (je sais pas si vous connaissez, il est très bien) vous propose largement assez de tutoriels pour faire évoluer un thème gratuit sans problème, même si il faut y passer du temps!

    Les thèmes payants sont bien aussi, mais encore faut il qu’ils soient assez « hors du commun », l’idée de faire payer le support est à mon avis la meilleure solution et la plus logique, l’esprit du GPL est ensuite là en laissant la redistribution des thèmes possibles.

  • @Hebdo : bien sur qu’on connaît Fran6art.com… puisqu’on est dessus 😉

    Le soucis des thèmes payants c’est que même s’ils se démarquent graphiquement, ils sont quand même plus que concurrencés par la quasi totalité des thèmes gratuits. De plus, le résultat n’est pas toujours à la hauteur du prix… Difficile donc d’en vivre… Par contre, effectivement, avec du service en plus… Je fonce voir StudioPress 😉

  • @Hebdo: Fran6 nous propose de supers tutos, on en trouve d’autres ailleurs, en Francais et en Anglais, mais aucun n’explique clairement comment tirer profit d’un theme completement différent de tous les autres dans le sens ou c’est un theme framework, une base sur laquelle se baser pour développer son propre theme. Notez que je ne fais pas de pub, j’ai simplement trouvé ce projet accorcheur, et pour avoir utilisé theme hybrid plusieurs fois depuis la release, je suis vraiment satisfait, c’est une excellente base de travail.

  • Grâce à Francis, je me suis lancé dans WordPress pour refaire mon site. J’ai passé quelques heures sur le thème R2 pour la photo. Je ne suis pas un expert de WP loin de là, mais bossant dans l’informatique, j’ai quelques bases.

    Ben j’ai jamais réussi à faire marcher le thème R2. J’ai posté sur leur forum en leur disant : « je veux bien payer du support, mais j’aimerais d’abord voir le thème fonctionner correctement sur mon site », leur réponse a été « non », alors j’ai laissé tombé.

    Tout ça pour dire, que donner les thèmes gratos comme ils le faisaient, c’était surement bien pour les habitués de WP, pour les autres, quand il est impossible d’avoir un truc qui fonctionne avant de se décider…ben on change de crèmerie.

  • En fait, c’est une bonne stratégie de la part de Brian si c’etait planifié. Plein de themes disponibles gratuitement pendant quelques mois, ce qui a donné un buzz énorme a l’époque, tout le monde en a parlé, et maintenant retour marche arriere discretement. Mais les articles sont partout sur Internet, et les clients potentiels vont par conséquent continuer a arriver sur le site meme si les themes sont maintenant payants..
    Si c’etait planifié, ce n’est quand meme pas tres honnete…

  • Merci à tous pour vos commentaires… Je ne sais pas si la stratégie de de revirement est la bonne mais elle s’est faîte rapidement, ce qui montre qu’ils ont dû vendre que très peu de support. Et même si les thèmes payants ne rapportent pas je pense qu’ils permettent de mettre du beurre dans les épinards.. Reste ensuite la question épineuse du GPL, mais ça j’avoue que je ne suis pas sûr qu’on en verra le bout un jour…

  • Bonjour

    « Brian a donc décidé de fournir ses nouveaux thèmes “full GPL” donc gratuits, réutilisables à souhait et pouvant être redistribués comme on le voulait. »

    Plusieurs inexactitudes :

    -GPL ne veut pas dire gratuit, la suite de l’article le montre d’ailleurs ; on peut très bien faire payer du code sous GPL.

    -du code sous GPL ne se redistribue pas « comme on veut » mais sous les termes de la GPL. C’est la fameuse « viralité » de la GPL, et c’est ce qui peut mettre les thèmes payants non-GPL dans une situation difficile sur le plan juridique si ils contiennent des morceaux de code qui étaient initialement sous GPL ( ce qui peut facilement arriver puisque WordPress est sous GPL ).

    Ça peut sembler être des détails, mais c’est quand même des points importants pour comprendre ce qui se passe.

    Au passage, il faut noter que la plupart des business models dans le monde du logiciel Libre passent par la vente de support et non par la vente de code, ce qui se conçoit assez aisément.

    A+

  • Merci 314r pour ces précisions… J’avoue que j’ai parfois du mal à bien m’exprimer !! 😛 L’idée est souvent là mais la transformer en écrit est parfois laborieux… Mais effectivement, GPL ne veut pas dire gratuit…

  • Jimmy

    Précision concernant StudioPress, cette nouvelle société ne fourni pas d’hébergement mais conseil des hébergeurs.

  • Ou alors, il faudrait proposer des thèmes qui sortent de l’ordinaire.

    Justement qu’est-ce qu’un thème qui sort de l’ordinaire ?

    Même dans les thèmes payants je n’en ai pas trouvé qui soient suffisamment originaux pour me donner envie de payer 50 ou 60 $.

    Amicalement

  • 13770 > Visuellement parlant, bcp de thèmes se ressemblent et c’est le cas aussi pour les thèmes payants. Cela dit, ces thèmes sont des bombes niveau développement. Par exemple, j’ai acheté 4 thèmes chez Woothemes quand ils faisaient leur promo et pour les avoir regardé de plus près, certains sont certes des usines à gaz mais te permettent de faire ce que très très peu de thèmes gratuits feront. Donc, ce n’est pas au niveau design qu’ils se différencient mais au niveau fonctionnalités…

  • C’est tout à fait vrai. Je ne parlais d’ailleurs pas du design mais des fonctionnalités.
    Les thèmes « magazine » sont souvent inutilement compliqués et n’apportent rien à la plupart des blogs.
    Original pour moi, dans les thèmes gratuits, ce pourrait être ClearPress… mais ce serait mieux encore s’il était possible d’utiliser à volonté l’une des trois colonnes selon l’importance donnée au billet ou sa durée de vie.
    Amicalement

  • Juste un petit complément à l’heureuse remarque de 100 PI r car comme lui, le « donc gratuit », m’avait plus que surpris de la part d’un site si remarquable.

    Voici le lien du projet GNU et la philosophie des logiciels libres: http://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html

  • Sagittarius > No one is perfect !! 😉 J’ai viré le passage en question… ce que j’ai voulu dire c’est qu’il passait en full GPL et gratuits, le « donc » était de trop ! 😛

  • Je ne me suis jamais intéressé aux thèmes payants car j’ai jusqu’à ce jour trouvé des thèmes gratuit qui me convenait.

    Mais à quoi consiste au support d’un thème payant ?
    C’est pour l’intégration de nouveaux plug-ins ?

    Souvent, il suffit (au pire) d’une ligne ou deux de codes. Elles sont déjà écrites, il suffit de les placer en bon endroit. Et ce n’est (à mon humble avis) pas vraiment plus difficile qu’écrire un mail au support pour expliquer clairement ce qu’on veut… ! Ou alors j’ai du loupé quelque chose

  • Les thèmes Premium sont souvent des thèmes très complets au niveau fonctionnalités et donc on peut avoir rapidement besoin d’un forum de support par exemple pour échanger avec les autres utilisateurs du thème, mais aussi pour avoir des réponses à des questions précises. Ces thèmes mettent souvent en place des fonctions complexes qui demandent pas mal de réflexion…

  • Viktor

    Pour ma part je n’aurais pas d’état d’âme à payer un thème à Brian Gardner, si la qualité était vraiment au rendez-vous. Je dis vraiment parce que dans les thèmes Revolutiontwo (je pense à Lifestyle), l’inclusion de video (genre code youtube) fait partie intégrante de l’ambiance du thème. Sauf que la video demeure invisible sur IE7 (alors que ça fonctionne parfaitement sur FF). Donc, moi je veux bien filer 200 dollars à Brian Gardner, dès qu’il aura réglé son problème de compatibilité vidéo entre son thème Lifestyle, WP 2.7 et Internet Explorer 7.
    V-

Success, your comment is awaiting moderation.