Francis Chouquet Graphiste Lettering

L’échange de liens peut vous faire bannir de Google ?

0

Ca fait un bon moment que j’ai des doutes sur la « légalité » des échanges de liens. Je parle de légalité dans le sens que ça va à l’encontre de la politique de Google. L’échange de liens permet un meilleur classement, un meilleur pagerank, mais ce n’est pas ce qu’on appelle de l’échange de liens naturel. On ne mets pas des liens dans le cadre d’un article, le sujet des deux sites ou blogs peut être complètement différent. Bref, ça ne sent pas toujours forcément bon. Rien ne vaut le bon vieux linking basé sur ce que l’on voit chez les autres et que l’on veut partager.

J’ai commencé à entendre parler de cette polémique quand, en Avril, Matt Cutts, encore lui, a laissé un article expliquant comment balancer des sites qui ont des liens sponsorisés. Il en avait déjà d’ailleurs parlé en 2005

Et puis, il recidive il y a peu, en présentant les Google Webmaster guidelines, qui sont un peu les lignes à suivre pour un meilleur référencement sur Google. Si vous suivez ces lignes, il y a de fortes chances que vous soyez bien référencés sur Google. Par contre, si vous ne les suivez pas, vous risquez fort d’être pénalisé… Je vous invite d’ailleurs à regarder cette vidéo de Patrick Sexton qui nous fait une présentation en 2 minutes de ces « guidelines »:

http://video.google.com/videoplay?docid=3100956131324924592

Donc, je disais que Matt Cutts récidive en parlant ce coup-ci des échanges liens, qui je le précise, sont un des points les plus importants dans la plupart des ouvrages consacrés au référencement… Voici une courte vidéo de son intervention:

Image de prévisualisation YouTube

Du coup, ça a déclenché une sacré panique sur différents forums parlant de référencement, et notamment sur le célèbre Digital Point. On en parle aussi chez nous sur WebRankInfo.Voici la version officielle de Google.En gros, les 4 points à retenir sont les suivants. Pour éviter de vous faire bannir de Google ou tout du moins de voir votre « ranking » baisser, il faut éviter:

  • d’échanger des liens dans le but de manipuler le PageRank,
  • d’échanger des liens avec des web spammers ou des sites douteux,
  • tout simplement de faire de l’échange de liens (« fais un lien vers mon blog et je ferai un lien vers le tien »,
  • vendre ou acheter des liens.

Voici aussi une autre petite vidéo de Patrick Sexton sur les échanges de liens:

http://video.google.com/videoplay?docid=-8249170496325699544

Ca fait peur non ? C’est sûrement ce qui a entraîné une si grande panique sur Digital Point ! 😀 Alors, que penser de tout ça… Je suis un peu bien placé puisque j’ai 1 lien payé sur mon blog ! 😉 Et bien, certains ont déjà leur point de vue:

Alors que penser de tout ça… Après pas mal de lectures, je dirais qu’il ne faut pas s’alarmer. Ces directives sont selon moi destinées principalement à tous ceux qui trichent et qui souhaitent finalement biaiser l’index de Google en présentant des pages pleines de liens, qu’ils soient payés, échangés ou gratuits. Le bon côté de la chose c’est que ça risque de limiter le spam dans les recherches. C’est sûr que si vous êtes adepte de l’échange de liens, ça ne va pas vous aider à améliorer votre PR. Mais de l’autre côté, je ne pense pas que ça vous pénalisera beaucoup si vous êtes sérieux.

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle stratégie me fait me poser des questions… Qu’en est-il des liens que l’on fait sur les annuaires ? Sont-ils considérés comme du spam ? Sont-ils liés à du contenu ? Pour moi, c’est du pur netlinking et ça n’a rien de naturel… Ensuite, pour nous blogueurs, on a toujours notre contenu mis à jour régulièrement pour attirer des liens naturels vers nos articles. Mais que va-t-il en advenir des sites statiques des PME par exemple, pour qui les liens sont difficiles à trouver ?

Bref, vous l’aurez compris, l’histoire ne fait que commencer, et j’ai bien l’impression que l’on va continuer à en entendre parler pendant un bon petit moment…

15 Commentaires

  • J’avais vu récemment que l’échange de liens était à proscrire…
    Je n’étais pas adepte de ce genre de pratique, je le suis encore moins maintenant.
    Cependant, effectivement je pense que comme tu le dis, il ne faut pas s’alarmer : ce n’est pas parce que un blog/site échange 5 liens avec un autre qu’il va se faire bannir.
    A mon avis ce sont les gros spammeurs qui utilisent des techniques de SEO douteuses qui sont visés.

  • Je l’avais déjà dit lors de ton billet sur le plugin « échange de liens » pour WordPress. J’aurais peut-être dû ajouter que lors de sa présentation à WordCamp, Matt a été tout à fait clair concernant le fait que les échanges de liens ne sont pas une pratique « White Hat ».

    La dernière chose que j’ai relevée dans mes notes (mais j’ai pas tout écrit, hein), c’est:

    « If you??re buying/selling links, make sure they don??t affect search engines. »

    Donc en clair, si on achète/vend des liens, rel= »nofollow » s’impose! A mon avis (d’après ce que je comprends de ce qu’a dit Matt et des Webmaster Guidelines), mieux vaut agir de même si on « échange » des liens dans le cadre de cercles ou d’associations d’échange de liens.

    Mais bon, pour ce que j’y comprends au SEO, moi…

  • Steph > C’est-à-dire que le « nofollow » ne va pas « perturber » l’index de Google, donc tout ce qui n’est pas lien naturel devrait porter un nofollow. Mais quel est l’intérêt du lien alors ?? 😀

  • Francis: l’intérêt premier du lien, c’est de permettre aux êtres humains de cliquer dessus pour aller quelque part. A force d’abuser du SEO, on perdrait certains principes fondamentaux de vue? 😉

  • Ca veut donc dire que les publicités comme Text-link-ads sont illégalles : ce sont des liens achetés, sans nofollow !

    Moi je veux bien que le net soit propre (hi hi) mais si ça continue je spooffe les ip google en faisant atterir les visiteurs sur une page leur expliquant qu’ils viennent d’un domaine qui vieillit mal et je les redirige sur Exalead (voire Live.com…) s’ils veulent lire ce qu’il sont venus chercher, non mais 😉

    Pour répondre à ton billet d’avant, plus de 50% de mes visites proviennent des SE dont plus de 92% pour le seul GG (mais tant pis).

  • Google protège son magot ça c’est sûr ! C’est lui qui a créé l’échange de liens avec son l’algo de Pagerank maintenant il veux le supprimer.

    « Mais que va-t-il en advenir des sites statiques des PME par exemple, pour qui les liens sont difficiles à trouver ? »

    Et bien c’est pas compliqué ils vont acheter du Adword !

  • « Et bien c??est pas compliqué ils vont acheter du Adword ! » C’est triste à dire mais je crois bien que tu as raison….:-(

  • Arg, Faut-il laisser une blog-roll alors?

  • Ben c’est un peu là qu’on voit les limites de leur politique…;-)

  • Google n’aime pas les blogs, ça lui impose beaucoup trop d’indexation 🙂 Google n’a plus de temps à lui et le repos de ces processeurs…

  • Intéressant cette article. Moi qui me posait la question des échanges de lien pour faire décoller mon site Crabzy.com je crois que c’est clair 😉
    Cdlt

  • C’est la réciprocité de lien qui est dangereuse, mais si on applique un échange de lien en triangulation cela ne pose « pas » de problème. Après le coté blogroll, lien dans le footer ou lien sur une page partenaire est à éviter, d’ailleurs même le mot partenaires est à proscrire remplacer le par bons sites, bonnes adresses ou ce que vous voulez.

    Enfin l’autre problème est d’avoir un lien sur un site connu par Google comme étant un site qui vend des liens, j’en ai fais l’amère expérience, déclassement (pas de blacklistage) de google pendant près de 18 mois, mon site était en première page sur une requête concurrentielle, il a commencé a ressortir seulement 18 mois après sur sa requête principale mais en page 5 (une fois tous les liens pourris retirés).

  • robs

    Voici une petite liste annuaires sympathique pour référencer votre site web ou blog
    http://www.echanges-liens-du-net.com

  • très pratique mais ce n’est plus d’actualité

  • Perso je ne crois plus à l’intérêt de l’échange de lien depuis de nombreuses années. Je reçois régulièrement des propos d’échange de lien auxquelles je ne réponds pas. Google se rend vite compte que 2 liens réciproques qui apparaissent à quelques heures/jours d’intervalle c’est tout sauf naturel… à part créer le lien A>B puis attendre 3 mois avant celui de B>A, ce qui nécessite un suivit et une perte de temps.

Success, your comment is awaiting moderation.