Francis Chouquet Graphiste Lettering

Essai de la Citroën C5 Tourer V6 HDI avec BuzzParadise

0

Tiens tiens, l’ami Francis serait-il en train de se mettre doucement mais sûrement aux billets sponsorisés ?? Je vous rassure tout de suite, ce n’est pas le cas. Il se trouve que j’ai eu la chance, grâce à Gonzague et à BuzzParadise, d’être invité au salon de l’auto de Genève au début du mois, et ce, pour essayer la Citroën C5 Tourer.

Je voulais donc en profiter pour partager avec vous cette première fois, puisqu’auparavant, je n’avais encore jamais eu l’occasion d’être invité par qui que ce soit à ce genre d’événement en tant que blogueur. Qui plus est, ça tombait bien puisque je comptais y aller de toute manière ! 😉 Et concernant ce genre d’article sur le blog, je suis actuellement en train de bosser sur un autre projet qui causera de plein d’autres choses et qui permettra plus facilement l’insertion d’un bilet plus perso… Mais bon, revenons à notre essai ! 😉

Le tout s’est joué en 3 jours. Mardi, Gonzague me propose l’histoire, mercredi je rentre en contact avec BuzzParadise, jeudi, je reçois les invits par UPS, et vendredi direction le salon. Tout a été très bien orchestré par Acia et David de BuzzParadise. On s’est rencontré le midi sur le stand de Citroën, en compagnie d’autres blogueurs suisses romands, mais aussi en compagnie la très charmante miss salon !! :mrgreen:

2323812644_b4c80f097e.jpg

Le rendez-vous pour l’essai étant fixé à 16 heures, j’en ai profité pour faire un tour du salon et regarder un peu les nouveautés.

Vu que j’ai la fibre un peu écolo ces derniers temps, je voulais surtout voir comment était abordé le côté « environnement » . Certains disent que les constructeurs font beaucoup d’efforts et communiquent un max. Personnellement, j’ai surtout vu pas mal d’hypocrisie de la part de certains, comme BMW qui veut nous prouver qu’une Série 5 520d consomme 5,1 litres au 100kms et ne pollue que la bagatelle de 136g CO2/km…

BMW Ecolo 1
BMW Ecolo 2

C’est peut-être possible, mais je doute que ce soit le cas dans une telle configuration de véhicule…

Donc, même si les nouveautés du salon étaient très intéressantes, j’étais assez déçu par certains comportements de constructeurs qui pensent plus à soigner leur image de marque qu’à proposer des solutions utiles… Bref, j’en reparlerai prochainement sur un autre projet (encore un…).

Donc, nous voilà arrivés à 16 heures, au Chateau de Bonmont (très beau parcours de golf en passant…). Nous sommes accueillis par le responsable marketing de Citroën Suisse qui nous fait une présentation globale sur la marque, et puis nous voilà partis pour l’essai…

Alors, on commence par me demander ce que j’aimerais bien essayer. Je donne donc mes critères: boîte auto (suis fan des boîtes sans changements de rapports comme la DSG d’Audi Volkswagen et Autotronic de Mercedes) histoire de voir comment se comporte la française sur un terrain où les marques francophones n’excellent pas vraiment, une version Break (quitte à essayer une voiture, autant essayer un modèle qui se rapproche de mes besoins personnels), et puis un diesel.

Le gars me ramène donc les clés d’une Citroën C5 Tourer 2,7l V6 HDI (208cv), version auto. Rien que ça !! J’ai donc mis mes préoccupations écologiques au placard pour une bonne heure et suis allé parcourir le Jura Suisse à bord de cette voiture.

C5 Tourer extérieur 2

J’ai déjà conduit pas mal de belles berlines par le passé, mais principalement des allemandes et j’étais curieux de voir ce qu’elle avait dans le ventre.

Au premier abord extérieur, j’aime beaucoup. Largement plus sympa que sa devancière, nul doute qu’elle fait un bon en avant côté design et surtout luxe. Vraiment un très joli dessin, selon moi, loin devant la nouvelle Renault Laguna… 😉 Le gars me montre toute une série de gadgets très communs chez Citroën.

Je m’assoie donc au volant et là je découvre ma principale déception (et ce sera la seule). Elle va venir de la présentation du tableau de bord: trop de boutons à mon goût et surtout une présentation bien en dedans que ce que promet l’extérieur. Là, on se retrouve en France. Et j’insiste sur ce point parce que ce n’est pas le genre d’intérieur qui plaît notamment aux allemands. Plus habitués aux habitacles austères, le côté compliqué de la C5 risque de freiner les ardeurs de certains.

Intérieur C5 tourer 2

Donc, passé cette déception, je démarre la bête et nous voilà partis pour la promenade.

Suspension de folie tout d’abord. On est bien chez Citroën. Et ça c’est un gros point positif par rapport aux allemandes. C’est vraiment hyper confortable. Les reprises sont très bonnes malgré le poids du véhicule. On part donc sur les routes montagneuses et j’enclenche la suspension sportive. Là, encore un gros truc. Durcissement des suspensions dans les virages, on est accroché au siège.

La version que j’essaie est équipée d’un système de massage des lombaires !! Qu’à cela ne tienne !! Je l’enclenche et en profite également pour chauffer le siège. Là, je suis paré pour faire des milliers de kilomètres !! Vraiment très agréable tout ça ! Grand silence également, c’est d’ailleurs assez impressionnant. On est au calme, c’est, une fois de plus, très agréable…La seule chose qu’on entend, c’est le gros V6 qui ronronne !! :mrgreen:

C5 tourer V6 HDI 2,7l 208cv

Enfin bref, une heure environ après, je rentre bien tranquillement à l’écurie, et suis vraiment agréablement surpris par le comportement et le design de cette C5 Tourer. Et pour un prix très acceptable au vu de ceux pratiqués par la concurrence. Le modèle essayé tournait autour de 37000 euros, options comprises.

Donc, vraiment un essai très sympa, qui s’est conclu par un pot avec le directeur Marketing de Citroën Suisse, très sympa et facile d’accès.

Mais je ne suis pas le seul à avoir apprécié cette voiture. Sur le salon, on en parlait beaucoup et le stand de Citroën était constamment plein à craquer. On pouvait voir les visages de pas mal de germanophones un peu sur le cul de découvrir la C5. J’ai même entendu une petite phrase disant:  » Et après Renault s’étonne qu’ils n’arrivent pas à vendre de Laguna… ».

Donc, vous l’aurez compris, elle tape dans l’oeil cette C5 ! 😉 Et pour moi, ça aura été l’occasion de me frotter aussi un peu à ce côté « buzzing » de la blogosphère. J’ai trouvé l’expérience très agréable et les personnes de BuzzParadise vraiment très sympa. Bien entendu, Fran6art se prête peu à ce genre d’exercice, et c’est pour cela que je vais prochainement lancé un autre blog, plus perso. Affaire à suivre donc de ce côté-là ! 😉

Je recommencerai volontiers de genre d’expérience, tant que ça touche de plus ou moins prêt à mes envies. J’adore les voitures, ça tombait plutôt bien !! 😉

29 Commentaires

  • très bon test 😉 même si je préfère pour l’intérieur la laguna. Par contre, la boite auto a tendance a rejeté plus de co2 enfin c’est ce que j’ai pu constaté chez renault.

    La sensation de conduite avec un V6 doit être plutôt sympathique même en Diesel. C’est clair que pour 37 000 euros, c’est pas exagéré au vu des quelques équipements cités (sièges chauffant notamment)

    Merci pour ce billet

  • ah par UPS les invitations carrément 😀

    En tout cas je trouve d’après tes photos qu’en effet la voiture me fait penser aux XM. Le côté vaisseau spatial

    Tu as oublié de noter « suite au test nous avons pu garder les véhicules » ;-D

  • Et personne ne pense à moi? 🙁 Snirfl!
    ça devait être roigolo comme expérience, surtout que la scène suisse en matière d’évenementiel blog est encore assez pauvre.
    Je salue donc cette initiative!

  • Comme tu le dis, tu adores les voitures. Je pense que ce genre d’expérience vaut la peine d’être tenté, et puis c’était aussi sympa la visite de miss autosalon !

  • Gonzague > Oui mais si je le mentionnais, certains auraient dit que je faisais ça pour la tune… hors non, j’ai gardé la voiture parce qu’elle me plaisait VRAIMENT !! ^^

  • soky

    BuzzParadise… hum hum. Ils ont bien joué leur coup, ils ont eu ce qu’ils voulaient. De la pub pour un produit dont on en a que faire et qui respecte pas du tout la ligne éditoriale. Enfin, c’est ça la vie.

  • Soky : tu dis ça comme si quelqu’un avait forcé Francis à en parler 🙂

  • soky > Si tu avais lu le billet tu n’aurais pas écrit ce genre de commentaire…

  • Le plaisir de te rencontrer a été partagé Fran6art! contente que tu ai aimé cette expérience, comptes sur moi pour te proposer les prochaines aventures en Suisse tant qu’elles corresponderont à tes attentes bien entendu…
    ps: Jay, j’ai voulu te contacter mais sur ton blog, il n’y a pas ton contact… n’hésites pas à me contacter pour me le donner… je t’informerai de tout ce qui se passe en suisse!

  • Dis donc, si tu fais des articles non sponsorisés de cette qualité, les constructeurs automobiles risquent pas de payer de un jour pour des articles sponsorisés 😉

  • Olivier > Justement !! je ponds un article bien détaillé et si maintenant on vient me voir, je dirai, et bien c’est « tant » les amis !! 😉 Plus sérieusement, je l’ai plutôt pris comme une sortie sympa plutôt qu’un truc « sponsorisé ». Maintenant, ça s’est fait parce que j’avais l’intention d’aller au salon. Si demain, on me propose d’aller goûterl a fondue d’un restaurant paumé du Valais, j’y regarderai à 2 fois !! :mrgreen:

  • Tiens c’est une bonne idée, j’y avais pas pensé… Pour manger à l’oeil, tu proposes au restaurateur de d’évaluer son restaurant…

  • Olivier > Je ne pense pas que ce soit une bonne idée dans le cadre de fran6art.com 🙂 trop éloigné de la ligne éditoriale du site, ça ferait fuir beaucoup de monde. Enfin ça vaut pour tout le monde, en grande majorité ce qui intéresse les annonceurs ce sont les visiteurs ciblés, l’identité du blogueur leur importe peu (à moins que l’on parle de blogueurs influents).
    Francis, es-tu influent? Pas encore? Qu’en penses-tu?
    Quand devient-on influent?

  • Je pense que Fran6 est un blogger influent (sans vouloir lui cirer les pompes). Il a une communauté assez importante. Et puis, il n’y a qu’à regarder le nombre de lecteurs de son fil RSS…

  • Ange > pour ce qui est de ce genre de billet sur Fran6art, tu as raison. Comme je l’ai dit dans le billet, je prévois un nouveau projet qui sera plus ouvert à ce genre de truc, bien que ce ne soit pas non plus « construit » pour… Fran6art est et restera orienté blogging, webdesign et surtout WordPress. Là, comme c’était la première fois que je faisais ça, je voulais un peu partager cette expérience, donc ça tombait un minimum dans le côté « blogging ».

    Quoi qu’il en soit, je me rends compte aujourd’hui que ce n’est plus possible d’aborder des choses différentes ou plus privée sur fran6art, alors que c’est pour ça que je l’avais ouvert au départ !! 😉 Mais c’est pas grave, c’est également l’occasion d’avoir d’autres projets ! 😉

    Enfin, concernant le côté influent, je crois que le terme est aujourd’hui galvaudé. Pour moi, un influent c’est quelqu’un qui oriente un sujet, qui fait avancer ce sujet et qui va inciter les lecteurs à avancer avec lui. Ici, être influent serait d’apporter un truc supplémentaire à WordPress, proposer de nouvelles idées, et surtout faire en sorte que bcp de personnes passent sur WordPress. Et si j’ai l’impression que pas mal de monde passe par là APRES avoir découvert WP, je ne suis pas sûr que j’y soit pour quelque chose… :mrgreen:

    OK, la communauté est intéressante et le nb d’abonnés également mais je connais des blogs qui ont 3,4,5 plus d’abonnés et je ne les trouve pas pour autant influents non plus, parfois c’est même le contraire !!

    Par contre, j’en profite puisqu’il a laissé quelques commentaires, mais quelqu’un comme Gonzague est bien plus influent que d’autres. A force de présenter son univers, je suis sûr que pas mal de monde à switcher sur mac, ou s’est payé un super smartphone et compagnie !! Ca, pour moi c’est plus de l’influence. Parce que la manière de présenter les choses intéresse les lecteurs et pas mal d’entre eux se disent « putain, dès que j’ai de la tune, je m’en paie un !! ». Et LA, t’es influent !!

    Sinon, comme je l’ai dit plus haut, il y a des blogueurs qui ont 5000, 10000 abonnés et qui ne font que présenter des services web 2.0 balles ( traduction: services web à 2 balles…) et pour moi, ils ne sont pas du tout influents…

  • Oui bien sûr, en ce sens.
    Mais est-ce-que son influence s’étend au-delà des passionnés de WP et des sujets abordés ici?

  • (message précédent pour Olivier)

    Francis >
    Pour ce que tu dis, je comprends en effet le switch entre « blog pour recueillir des notes personnelles » (même si le sujet était ciblé) et nécessité de cibler une niche, apporter du contenu rédigé et imprégné d’une identité, travail de recherche, etc… et le besoin de dissocier le tout.

    Et pour le « blogueur influent » c’est ce à quoi je pensais. Un blogueur influent intéresse par son identité, sa capacité à apporter un oeil nouveau et surtout a une capacité à précipiter l’effet de « call to action ».
    Il oriente ses visiteurs vers de nouveaux services, produits, idées, incite de manière plus ou moins volontaire un visiteur à souscrire/acheter/essayer/découvrir tout cela sans que ce ne soit forcément très lié au contenu du blog, et arrive à intéresser ses visiteurs a des produits auxquels ils ne seraient peut-être pas sensibles habituellement.
    La différence, c’est le « call to action », et ce peu importe la taille de la communauté (de plus la taille et les chiffres ne sont que relatifs, et sont à comparer avec la niche à laquelle tu t’adresses).
    Enfin, c’est ce que je pense.

  • Rien de plus à dire Ange, tout est dit !! 😉 Par contre, il est nouveau ton site, non ?? J’adore !! Si un jour t’as besoin d’un « guest blogueur », fais-moi signe !! Je crois que tu connais un peu mon parcours et j’avoue que c’est tout à fait dans l’esprit de ce que j’aime !! 😉

  • Oui, le site est tout nouveau, et merci pour ton enthousiasme 🙂
    Merci pour la proposition, je n’y manquerai pas dès que le site sera un peu plus développé!
    Et si mon parcours/mes propos/mon ton peuvent aussi t’intéresser sur Fran6art, n’hésite pas non plus.

  • Effectivement !! Je vais déjà commencer par lire ton blog, ça me permettra déjà de mieux te connaître !! 😉

  • Je partage ton analyse du terme « influent » sur de nombreux points Francis.
    J’ai confondu pendant longtemps le terme « putassier » et « influent » sur mon blog. En effet, 2’000 visiteurs/jours peuvent faire croire à un blog incontournable, mais si ce n’est que pour mater 2 nénés sur une vidéo, l’intérêt est à des années lumières du style éditorial que pouvaient avoir mes billets.
    Je crois que « l’influence » (je n’aime pas ce mot) se développe grâce au contenu des billets, à condition qu’ils soient personnalisés. Gonzague déballe des gadgets technos à longueur de semaine, je n’y vois pas clairement un intérêt mais comme il le fait chez-lui, qu’il se filme, qu’il en cause, cela fait entrer le lecteur dans son univers. Ce qui pourrait presque s’apparenter à une cyber-amitié. J’aime bien ton monde, tu me dis que ça c’est mieux que ça, c’est un peu comme un pote qui me donnerait un conseil par amitié donc je suis ton avis.
    Je crois que c’est ce qui fait l’énorme succès d’un blog comme Presse-citron d’ailleurs.
    C’est un cyber-pote, on a envie d’aller boire un café avec.
    Le web 2.0 n’est pas si impersonnel que ça et ses mécanismes sont finalement beaucoup plus proches de la vie en société que ce qu’on pourrait croire !

  • Jay : je ne fais pas que du déballage tu es très limitatif dans tes propos 😉 huhu

  • @Gonzague: J’avoue ton blog m’a surpris car j’ai passé du temps à me demander comment les gens pouvait aimer matter un gars déballer des objets qu’ils ne pourront jamais se payer.
    Mais c’est ensuite que j’ai compris que c’était pour plus que ça que les gens y venaient.
    Voilà et oui, il y a un compliment caché dans cette réponse! 🙂

  • uhuh merci 🙂

    et moi j’entendais par là, le déballage n’est qu’une portion de ce que je publie ^^

  • @Gonzague: Effectivement mais c’est ce que l’on retient en premier.
    Bon, c’est pas tout ça mais j’ai un nouveau thème à trouver pour mon blog! 😉

  • Pour moi, ce n’est rien d’autre qu’une publicité présentée sous forme d’article. Je pense que tu devrais te méfier de ces « offres » faites par des entreprises. J’ai aimé ton site pour le tutoriel « créer son propre thème WordPress ». C’est ce genre d’article, je pense, qui a fait son succès. Mais, là, rien à voir, j’ai l’impression d’être utilisé, je le ressens comme une vraie déception.

    Je garde cependant du respect pour ton travail de veille sur WordPress et notamment les revues hebdomadaires toujours intéressantes.

    Meilleures salutations,

    pipo

  • soky

    C’est qui Gonzague ?

    🙂

  • recense mais

    jeudi, je reçois les invits par UPS, et vendredi nike free run direction le salon. Tout a été très bien orchestré par Acia et David de BuzzParadise.

Success, your comment is awaiting moderation.