Francis Chouquet Graphiste Lettering

Pourquoi je n’aime pas (trop) Thematic…

0

Il y a quelques (longues) semaines, je vous parlais d’une série de tutoriels faits par Ian Stewart et qui permettait de créer un thème WordPress. Je vous ai promis de vous faire une petite version française et elle est en cours de rédaction. Mais en lisant ces tutoriels, j’ai commencé à me poser quelques questions. Je trouvais la manière d’aborder les choses plutôt compliquée alors qu’à la base, il m’a toujours semblé que ce qui faisait la force de WordPress c’était sa simplicité de mise en oeuvre.

Plongée dans Thematic

Alors, du coup, je me suis dit qu’il serait bon d’aller faire un tour dans Thematic pour voir comment c’est foutu… J’avoue que je ne l’ai jamais essayé, lui préférant Sandbox jusqu’il y a peu de temps, et maintenant évoluant avec mon propre « framework ».

Thematic-WordPress-Theme

Et là, je dois dire que j’ai été à la fois surpris et pas surpris ! 😛 Je me doutais un peu de ce que j’allais trouver mais je ne pensais pas que ça allait être à ce point ! Thematic est une véritable usine à gaz qui risque de perturber comme il faut tous ceux qui ne sont pas développeurs « professionnels » et qui souhaitent mettre un peu les mains dans le cambouis pour faire quelques modifications à leur thème. Très honnêtement, je n’ai jamais vu aussi compliqué.

Alors, bien sûr certains vont aimer ce type d’architecture, avec la possibilité de créer des « child themes », mais si on se place au niveau de l’utilisateur lambda, ce thème est un cauchemar. J’ai toujours pensé qu’une des grandes forces de WordPress c’était d’être simple à paramétrer mais aussi que s’importe qui pouvait mettre les mains dans son thème et en tirer déjà beaucoup ! C’est un peu dans ce but d’ailleurs que j’avais fait mes tutos de création de thème.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Logique des thèmeurs ces dernières années ?

mimbo-magazine

Quand Mimbo est arrivé en 2007, on a découvert à la fois les thèmes magazines mais aussi le fort potentiel de WordPress. Et à partir de là, on a vu fleurir une quantité incroyable de thèmes de ce type avec du code de plus en plus compliqué et parfois codé avec les pieds. Du coup, aujourd’hui, il n’existe plus beaucoup de thèmes simples, que ce soit au niveau visuel qu’au niveau code, et l’utilisateur a de moins en moins de marge de manoeuvre. Et franchement, je trouve ça dommage parce que c’est tout de même pour lui qu’on crée des thèmes non ? J’ai parfois l’impression qu’on a tendance à l’oublier…

Alors, bien sûr, on a découvert qu’on pouvait utiliser WordPress comme CMS et que c’était une poule aux oeufs d’or pour nous autres webdesigners et agences. Mais au final, on est en train de dévier cet outil de sa ligne initiale et en faire une véritable usine à gaz.

Je fais partie de ceux qui pensent qu’à terme, il faudrait avoir 2 versions de WordPress. Un WordPress Lite pour les utilisateurs simples qui souhaitent avoir un blog classique, avec des thèmes simples et faciles à customiser. Et de l’autre, un WordPressCMS qui serait une version plus complète et qui permettrait de développer des sites puissants ( avec fusion des codes de WP et de WPMU )

Conclusion ?

Bref, pour revenir à Thematic, je crois fermement que ce n’est pas un bon thème pour tout utilisateur qui veut créer un thème personnalisé. Autant prendre un thème simple tel que le thème par défaut et en tirer profit au maximum (d’ailleurs, à ce sujet-là, le code du thème par défaut a bien évolué lui aussi depuis plusieurs versions…). Je pense que c’est la meilleure manière d’apprendre à faire un thème. Partez d’une base simple, parcourez le codex au fil de vos besoins, lisez les blogs qui vous proposent des astuces et vous verrez que vous sortirez de cette expérience avec pas mal de connaissances à réutiliser mais aussi vous serez capable de remettre les mains dans le thème à chaque instant pour faire des modifs. Le souci avec des thèmes comme Thematic, c’est que vous risquez souvent de modifier un élément sans trop savoir ce que vous faîtes et si ça ne va pas avoir d’incidences sur le reste du thème…

Je m’excuse si cet article est un peu alambiqué mais c’était surtout pour démarrer une discussion autour du sujet ! 😉 N’hésitez pas à donner votre avis, voire votre expérience avec Thematic ou d’autres thèmes frameworks par exemple !! 😉

35 Commentaires

  • J’ai eu l’occasion de modifier (une grande partie de l’ergo) du thème Thematic et je dois dire qu’aux premiers abords, ce thème n’est pas codé « à la WordPress ». Je suis d’accord avec le fait que celui qui débute dans les thèmes WordPress ne s’y retrouvera certainement pas, mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! 😉

  • Thematic est effectivement un peu lourd, je l’ai testé sur mon blog pendant quelques semaines et je n’ai pas été convaincu et ce d’autant moins que ce thème ne propose pas d’utilitaires comme le fait Hybrid, pour citer le nouveau theme framework que j’ai installé depuis peu 😉

  • Bruno > Qu’entends-tu par « utilitaires » ?

  • Alors là, je suis complètement d’accord, à ce rythme WordPress va devenir le même genre d’usine à gaz que Joomla ! L’idée d’un WordPress Lite et d’un WordPress CMS est intéressante à mon goût est à creuser sérieusement… En tout cas, c’est aussi mon avis, rien ne vaut mieux qu’un bon apprentissage pas à pas plutôt qu’un recours systématique aux frameworks tarabiscotés.

  • Titifrim > D’autant plus que tu ne connais pas non plus la manière utilisée pour implémentter le code, ce n’est pas « ton » code, donc plus le thème est complexe et plus il te sera difficile de l’appréhender…

  • Je ne suis pas forcément d’accord avec l’idée d’une version WordPress Lite. Il y a déjà tout ce qu’il faut dans WordPress pour l’utiliser selon ses besoins et ses connaissances. La force de WordPress étant justement d’offrir la possibilité de développer des thèmes très simples (comme le thème Default) ou des thèmes complexes (type frameworks), avoir deux versions n’apporterait que de la confusion en scindant la communauté entre amateurs et pros.
    Pour les débutants, il est tout à fait possible de se limiter à l’utilisation de thèmes tout prêts ou de realiser son propre thème assez facilement avec WordPress tel qu’il existe actuellement : cf. les tutoriaux de ce site ou du livre Campus, voire ceux de Ian Stewart.

  • eiffar > Tu verras que le problème va se poser le jour où les deux versions de WordPress vont fusionner… Là, ça ne sera plus la même chose pour installer l’outil…

  • Les frameworks, que ce soit pour du CSS ou WordPress, ça fonctionne toujours en 3 étapes :
    1. On va utiliser un framework ça ira plus vite
    2. Pas évident de faire des modifs dans ce framework
    3. Pour la prochaine version du site, on n’utilisera plus de framework

  • Effectivement, la fusion avec MU risque de changer la donne. Du coup c’est peut-être la fusion de WordPress et de MU qui n’est pas une bonne idée?

  • J’ai découvert les Framework de thème WordPress avec Carrington. Il faudra que je regarde à quoi ressemble Thematic. Par contre, en tant que simple amateur du développement WordPress, je ne comprends pas bien pourquoi la fusion est une mauvaise chose. Quelqu’un pourrait développer la question ?

  • Perso j’ai fait mon thème from scratch. Je pense qu’il a pas mal de truc qui ne vont pas, mais l’avantage c’est que je sais comment ça marche.

    Pour les non-dev, je suis partisan du plus simple, souvent ils ont juste besoin de changer des détails, inutile de les perdre dans les tonnes de truc. Mais suivant le thème ça peut être plus ou moins dur de faire quelque chose de très accessible.

  • Il me semble que, quand on choisit de se baser sur un template (que ce soit Thematic, Sandbox ou tout autre), on cherche :
    a) à profiter d’une certaine expertise WP (pas du tout garantie dans les thèmes, parfois codés à l’arrache) et de ce qui va avec, notamment :
    b) efficacité et performance
    c) évolutivité (même si désormais WP simplifie la mise à jour des thèmes, mais le fonctionnement avec template permet de mieux séparer le thème de base et sa personnalisation)
    d) support : avec des forums et une communauté d’utilisateurs importante
    e) flexibilité, souplesse, puissance : pour personnaliser au plus finement en fonction de ses besoins.

    Il est clair que, dès le départ, cette démarche n’est pas celle d’un néophyte WP, qui naturellement 1) cherchera un thème qui lui convient et 2) s’il en a l’envie et la capacité, cherchera à l’améliorer.

    En ce qui me concerne, c’est d’ailleurs ce que j’ai fait : j’ai commencé par trouver un thème (un peu baroque) traduit chez Libretto. Et puis plus tard, je me suis dit que j’allais faire mon propre thème et (à l’époque), je me suis dit que je le baserais sur Sandbox.
    Le projet a été mis en veilleuse (faute de temps) et je l’ai sorti de la poussière cet été ! Je me suis dit que j’allais passer à un fwk plus récent que sandbox (qui n’évolue plus beaucoup), j’ai d’abord pensé à Hybrid avant d’opter pour Thematic qui me semblait plus proche de mes attentes, mais à ce jour je n’en ai toujours pas la certitude.

    C’est pourquoi je me suis précipité sur ton article quand je l’ai vu apparaître dans mon flux RSS … et … que je suis un peu déçu de son contenu. Tu restes très vague sur ce qui te dérange (« usine à gaz », …) sans étayer tes propos par des exemples concrets.
    En conclusion, je ne sais pas si tu reproches à Thematic d’être un mauvais framework… ou simplement d’être un framework (avec toute la complexité que cela sous-entend) !!

  • Comme une image > Tu as raison, j’ai écrit l’article ce midi en vitesse et je n’arrivais pas à mettre toutes mes idées en place. Mais je voulais le publier rapidement sinon, il ne le serait jamais.

    Je vais donc essayer d’être plus clair. Je ne reproche pas à Thematic d’être un mauvais framework, je ne l’ai pas assez utilisé pour cela. Cela dit, les retours que j’ai pu avoir aujourd’hui sur Twitter par des personnes qui sont bien plus qualifiées que moi pour répondre à la question montre qu’il ne fait pas l’unanimité et on lui reproche sa complexité.

    Moi ce que je lui reproche, c’est d’être inaccessible à l’utilisateur lambda. Il se « vend » comme étant une formidable base pour créer son propre thème, mais est une véritable usine à gaz. Je crois qu’il y a plusieurs versions à donner à un framework, mais pour moi, c’est une base de départ qui va me permettre de gagner du temps à chaque fois que je crée un thème. Avec Sandbox, c’était le cas, mais je trouve qu’avec Thematic, on s’éloigne de la force de WordPress, c’est-à-dire la simplicité. Du coup, Thematic n’est plus accessible qu’à ceux qui maîtrisent bien le PHP et je trouve ça bien dommage…

    Ai-je été plus clair ? Mais toi, qu’est-ce qui t’intéresses dans Thematic ? As-tu essayé Hybrid ? Vu le commentaire plus haut de Bruno, lui a fait le chemin inverse Thematic > Hybrid…

  • Guy

    J’utilise personnellement thematic, et j’en suis très satisfait.
    Mais je pense qu’il convient de l’utiliser réellement comme framework c’est à dire sans le modifier.
    La personnalisation se fait alors selon le principe des thèmes enfants en agissant plus particulièrement sur les CSS.
    Il serait intéressant dans le débat de discuter sur l’avenir des frameworks et thèmes enfants.
    Il est particulièrement paradoxal de lire le post de Francis qui insiste sur la complexité d’utiliser thematic alors que le premier objectif de Ian Stewart est justement de simplifier le travail réalisation d’un site.
    Dans cette idée il est probablement nécessaire de se recadrer sur les métiers (développeur, web designer, web master, bricoleur, …) et l’expertise de chacun.
    On peut également dans cette réflexion définir le positionnement du produit « Artisteer » dont la pub est omniprésente sur un grand nombre de blogs.

  • Si je vous lis bien, finalement, pour un utilisateur « classique », Dotclear2 est peut-être la solution : contrairement à WordPress, DC permet de modifier une palanquée de paramètres dans le thème de base via l’interface d’administration : couleur, police, background, logo etc.) ;))

  • Guy > En fait, il y a deux choses à prendre en compte et je pense à séparer: d’un côté, Ian Stewart dit, vous prenez mon thème et vous créez un thème enfant sans toucher au code et utilisez uniquement les CSS pour habiller votre propre Thematic finalement… Et moi de l’autre côté qui dit que pour moi un framework doit être une base et non un thème à habiller.

    Ensuite, c’est clair que Thematic va plaire à certains et moins à d’autres en fonction des besoins mais aussi en fonction du métier.

    Bruno > héhé !! Je me doutais bien que tu allais nous en sortir une de derrière les fagots !! 😛

  • @francis > ce que j’entends par utilitaires dans Hybrid, il s’agit principalement d’options spécifiques au framework accessibles via Appearance -> Hybrid Settings qui permettent notamment d’activer une feuille de style à l’impression ; de rediriger les flux RSS vers Feedburner ; de gérer l’indexation ou non des différentes sections du blog ; de gérer les meta pour optimiser le référencement (notamment via l’ajout des description des catégories) ; d’afficher l’avatar de son choix ; et d’ajouter ce que l’on veut dans le footer (textes ou JS).

    Cerise sur le gâteau, Hybrid permet de modifier le title pour chaque billet (au sein de la page de rédaction des billets), la description et les keywords, etc.

    Bon, après, je ne suis pas allé dans le code pour voir si tout est bien codé et s’il n’y a pas de ralentissement à cause des fonctions, mais à première vue ça vaut le coup d’oeil 😉

  • Bruno > Ah oui, intéressant !! 😉 Thesis permet pas mal de choses comme ça…

  • @Fran6 > Justement j’ai Thésis, et je te dirais ce que j’en pense quand j’aurai un peu approfondi 😉

  • Je rejoins Guy sur ce point : un framework, ça n’est pas un thème de base. Donc (en principe), ça ne se modifie pas.
    Je crois que ce que tu cherches, c’est un thème qui te serve d’ossature pour tes différents développements. Je pense que si j’étais dans le métier, je fabriquerai le mien à partir de différents autres thèmes ou framework, j’adapterais ça à mes besoins et mes habitudes de travail, et je le ferais doucement évoluer en m’inspirant d’autres thèmes/fwk qui seraient publiés (« tiens, faire ceci comme cela, c’est une bonne idée »).
    Il est probable que Thematic soit articulé autour d’une façon de penser très orientée « programmeur » et que, du coup, ça ne soit pas l’approche qui te convienne.
    J’ai commencé par vouloir évaluer Hybrid qui me semblait plus riche, je l’ai téléchargé, j’ai vu qu’il y avait beaucoup de structure php, ça semblait très riche, mais quand j’ai voulu l’activer, pouf, page blanche et même sur l’admin ! ça m’a un peu découragé et je suis passé à Thematic sans trop creuser !!!

  • Comme une image > J’ai mon propre thème pour mes projets, et dans le jargon, on appelle ça aussi un « framework », d’où peut-être la confusion. Si maintenant un Theme Framework est un thème qui ne se modifie pas, je ne vois pas trop l’intérêt parce que la grande force de WordPress niveau design et « code » c’est de pouvoir faire des modifs simplement et rapidement…

    Et puis, aussi, je crois que c’est une question de « goût » parce que comme je l’ai dit précédemment, j’en ai parlé avec pas mal de développeurs hier et tous on essayé et abandonner Thematic parce que trop compliqué et alambiqué… Mais bon, il fait également des émules quand on voit la pub positive qui lui est fait…

    Donc, voilà, c’est pas mon truc, mais je comprends tout à fait que ça puisse plaire à certains ! 😉

  • @Francis > j’ai envie de dire que par définition un framework ne se modifie pas et tout l’intérêt de ces WordPress Theme Framework (WTF ?..) c’est de profiter des améliorations qu’ils proposent.

    En plus des utilistaires dont j’ai parlé plus haut, Hybrid améliore grandement la gestion des widgets catégories, et bookmarks et là, c’est assez cooool.

    Après niveau design, il faut jouer avec les thèmes enfant. Si je regarde encore Hybrid, le mec a créé tous les templates possibles pour arriver à se passer de index.php. Du coup, c’est assez didactique quand on veut avoir toutes les boucles et autres templates tag disponibles pour l’auteur, les images et tutti quanti.

    Sinon, je vais jeter un oeil sur Thesis dont j’ai entendu parler ici dans les commentaires.

    Merci de votre attention et à bientôt <3 😉

  • Bruno > Oui, j’ai bien compris, mais un framework ne devrait pas être une ossature ?

  • @Francis oui et non. Non, si on considère les frameworks PHP il ne viendrait à personne l’idée de modifier les fonctions. Par contre rien n’empêche de créer de nouvelles fonctions en tenant compte des normes de codage interne au framework. Dans une moindre mesure, c’est pareil pour les framework CSS.

    Oui, si on prend le terme framework au pied de la lettre. Un « cadre de travail » suppose que l’on prend ce que l’on veut et qu’on l’adapte. A ce titre, Sandbox est tout indiqué. D’ailleurs, je me sers souvent de lui et notamment du fichier functions.php dont on peut même alléger le contenu pour prendre uniquement les fonctionnalités liées à la génération des classes CSS.

    Je suis du même avis que Comme une image pour picorer les bonnes idées un peu partout. Dans la pratique, j’ai tendance à me passer des framework pour gagner en simplicité. Pour le découpage de mon prochain design, je vais tester encore d’autres framework après Thematic et Hybrid, mais je sens que je vais mixer deux ou trois trucs et hop !

  • Bruno > Pour les frameworks PHP et CSS, je suis d’accord… D’accord aussi sur le fait qu’il faut prendre un peu partout pour faire son propre framework. C’est ce que j’ai fait, mais j’essaie de le garder simple pour être simple à réutiliser et aussi pour que le client puisse s’y retrouver ! Faut quand même savoir qu’il y a de plus en plus de clients qui veulent pouvoir faire des modifs eux-mêmes… d’où l’intérêt de leur proposer un truc pas trop alambiqué à la Thematic !! 😀

  • Pour info, j’ai découvert il y a peu Gravy ( http://www.darrenhoyt.com/products/gravy/ ) De Darren Hoyt et pour moi, c’est ça un Framework Theme. D’ailleurs dans sa description, il fait bien la différence entre des thèmes comme Thematic et son thème:

    This project isn’t a framework in the sense of great projects like Hybrid or Thematic which are geared toward coders with child themes, action hooks and upgrading in mind.

  • Pour ceux qui n’aiment pas mettre les mains dans du code, il y a Astisteer (dont Guy à brièvement parlé). Franchement c’est assez bluffant, faire un thème WordPress en quelques clics, avec des assistants à la Micros$oft. Avec un outil comme ça, ça me semble plus simple de se faire rapidement une base qui correspond à son désir, quitte à la modifier ensuite manuellement. Que pensez-vous de cet outil, au moins pour un usage perso ?

  • Je me suis également aussi intéressé aux fameux thèmes frameworks il y a 1 ou 2 mois. Après en avoir testé quelques uns je peux dire que je ne vois strictement aucun intérêt à utiliser ce genre de thèmes. Cela ne fait que rajouter une surcouche à WordPress et à ses templates tags.

    Pour moi, WordPress est déjà un framework à lui tout seul. Je ne vois pas l’intérêt de réaprendre une autre logique (celle des thèmes frameworks) alors que WordPress permet de faire déjà tellement de choses avec ses templates tags (et pour ceux qui veulent aller plus loin, il y a les fonctions http://codex.wordpress.org/Function_Reference , le fichier functions.php et les plugins).

  • Darick

    Personnelement thematic est pour un utilisateur standard inutilisable voir incompréhensible,
    hors on en parle vraiment partout…. et de plus en plus avec l’idée que WP est utilisable comme un CMS « simplifié » (j’insiste sur le simplifié car WP est plus légé mais ne propose pas non plus tous les avantages CMS).

    Les tutoriels que tu as mis en place ici même sont pour ma part largement suffisant pour 90% des utilisateurs souhaitant faire un blog personnel. Pour un utilisateur un peu plus poussé qui souhaite faire un site plus évolué et plus professionnel, quelque modification à la struture que tu proposes dans les tutoriels ici (codage en tableau, utilisation de fiche php personnalisé …) permet déjà de réalisé des sites semi-pro voir professionnel.

    De mon expérience propre actuellement je créé un site professionnel avec pour base WordPress. Je n’ais que ajouté 3 tables dans la base de donnée afin d’ajouter des fonctions souhaités mais je n’ai nullement eu besoin de frameworks pour arrivé à un résultat qui est satisfesant et surtout propre sans que le lecteur soit perdu et ne sache pas où aller.
    Les frameworks du type de thematic ne sont pas à jeter mais ils ont un gros défaut : on peut faire plus propre et sans.

    pour conclure ma remarque : actuellement le problème se situe surtout sur la réflexion des personnes qui crée leur sites ou des sites pour d’autres personnes. Ils veulent mettre tout et directement accessible sans vraiment tenir compte de l’aspect globale du site.
    Il faudrait surtout convaincre les gens de faire et suivre des tutoriels/cours … de php/css/html … avant de se lancer dans du code à l’aveuglette comme on en voit de plus en plus.

  • Je ne suis pas satisfait de DotClear, cependant je l’ai mis en place rapidement. Je travaille sur thematic la future version du blog qui sera sous WP. Je suis un bidouilleur de code… et thematic est effectivement une usine à gaz. Par exemple j’ai voulu ajouter en en-tête un tag-cloud issu de media-tags (plugin) pour naviguer rapidement dans les photos sur une page archive dédiée; même en utilisant function.php avec un hook j’ai dû bidouiller le css en absolute…
    Du coup j’ai passé du temps pour rien, car je vais repartir sur un thème fait main et abandonner thematic, et voir pour ajouter à la base mes propres tables pour gérer les iptc et exif des photos (et donc un menu dans l’admin)…
    D’ailleurs si vous avez des conseils à ce propos (rendre la recherche possible sur les métas des médias – lister tous les posts qui ont un attachment donné – créer des pages de galerie dynamique par tag de media-tag).

  • En fait il faut faire la différence entre les framework theme et les blank/startup theme.
    Je viens de trouver une liste ici qui segmente bien les 2 :
    http://www.w3avenue.com/2009/0.....rameworks/

    j’ai utilisé 2 ou 3 fois thematic, mais c’est vrai que dès qu’on veut modifier des choses (hormis le design qui se gère via CSS très bien comme n’importe quel autre theme) ben je trouve ça coton aussi. Les concept de child theme avec les hook (action et filtre) me sont encore peu clair.

  • manu

    Bonjour,
    J’ai découvert récemment ce framework : Elemental Theme http://prothemedesign.com/themes/elemental/ développé par l’excellent développeur du thème Mimbo.
    Certains l’utilisent ? C’est bien ?
    Merci de vos retours d’expérience

  • Curieusement j’ai envie de relancer le sujet qui est abandonné depuis 6 mois, qu’en est il pour votre utilisation de thème Framework, abandonné, nouveautés en vue ?

    Merci d’avance pour vos réponses car je suis perdu et ne sais sur quoi me basé !

  • Bruno ! j’approuve ton point de vue !

  • Could I simply say nice to read a help to search out someone who essentially knows just what they may be sharing on the internet. You definitely realize how to take an issue to light and allow it to essential. More people should read this and understand this side of the story. I cannot believe you aren’t very popular because you positively have the gift.

Success, your comment is awaiting moderation.