Francis Chouquet Graphiste Lettering

Analyse du taux de rebond de Google Analytics

0

Un article de Juillet d’Henri m’avait fait réfléchir sur l’importance du taux de rebond. Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, c’est le taux de personnes qui ne continuent pas leur visite sur votre blog. Ca veut donc dire que ce sont le nombre de personnes qui passent sur cette page et qui la quitte d’une manière ou d’une autre directement après l’avoir consulté. Donc, plus le taux est élevé, plus les visiteurs restent peu de temps sur votre blog.

Hier soir, j’ai voulu analyser un peu de taux de rebond pour mon blog. J’ai changé de thème en Juillet, passsant d’une colonne à 3 colonnes et j’ai installé le fameux plugin Landing Sites, dont parle Henri, et qui permet aux visiteurs en provenance des moteurs de recherche d’avoir un accueil personnalisé et de leur proposer d’autres articles en relation avec les mots clés saisis sur le moteur.

Voici donc les résultats pour les 30 derniers jours sur les 3 pages les plus visitées du blog ( page d’accueil et 2 articles ):

Image 6-1 Image 9 Image 10

Alors, à gauche, vous avez le taux de rebond, qui, pour ces 3 pages a baissé de 20 à 40% et à droite, vous avez les sorties, c’est-à-dire le pourcentage de personnes qui quittent le site par cette page. Et ici, on a une différence également allant de 20 à 40%. Je trouve ces chiffres très intéressants, et la refonte du blog y est sûrement pour beaucoup. Mais je crois que le plugin Landing Sites y est aussi pour pas mal.

Par contre, un autre chiffre m’a étonné, c’est que le taux de rebond global n’a, quant à lui, pas beaucoup baissé (environ de 5/6%…):
Image 11-1

Donc, j’en ai déduit qu’il devait y avoir des pages où ce taux était très haut. Selon Google Analytics, les 3 pages analysées ci-dessus correspondent à environ 20% du trafic du blog. Je suis alors allé voir les 100 premières pages consultées et j’ai regardé quel était le taux de rebond pour ces pages et qu’elles étaient celles qui avaient le taux le plus haut. Et bien, le résultat c’est que les pages qui ont le taux de rebond le plus haut sont celles qui ont un rapport éloigné avec le sujet principal du blog mais qui sont bien placées dans les moteurs de recherche. Souvent, ce sont des sujets comme l’article sur Julien Doré, Tiger Woods ou encore la peinture. Et finalement, après avoir vu ce qu’ils voulaient voir les visiteurs quittent le blog.

On est ici sur des recherches ciblées. Le visiteur recherche quelque chose de précis. Ce n’est pas comme celui qui va faire une recherche pour un thème WordPress ou un tutoriel qui va parcourir le blog pour trouver différentes sources. A ce niveau-là, la nouvelle configuration du blog aide sûrement beaucoup.

Alors finalement, on peut se poser plusieurs questions:

1. est-ce que ce taux de rebond global est un bon indicateur des visites sur votre blog ? Et bien finalement, je n’en sais trop rien. J’aurais tendance à dire que non et qu’il est plus important de voir ce qui se passe sur chaque article. Mais l’article d’Henry me fait douter puisque chez lui, ce taux global a baissé de 20% en 2 mois. Peut-être que le blog reste plus dans sa cible… Je n’en sais trop rien.

2. Du coup, faut-il se contenter d’écrire des articles très ciblées pour garder les visiteurs ? Je n’en sais trop rien non plus. Un visiteur est un visiteur. Personnellement, lorsque j’écris des articles qui n’ont rien à voir avec le sujet principal du blog ( et il y en a de moins en moins ), ce n’est pas du temps pris sur un article sur WordPress que j’aurais pu écrire. C’est juste un article en plus. Donc, ce sont des visites en plus. Ces gens-là ne font que passer et ne resteront pas. Ca serait d’ailleurs intéressant d’avoir le point de vue de quelqu’un qui a un blog plus « people »: beaucoup de visites mais peu d’abonnés. est-ce que chez eux le taux de rebond est élevé ? Je suis prêt à parier que non si le « people » est la niche du blog. A partir de là, si l’info est facilement accessible, les visiteurs vont se balader de page en page à la recherche d’infos croustillantes.

En tout cas, le taux de rebond est un outil d’analyse très intéressant. Même si pas primordial, il apporte quelques données supplémentaires sur l’ergonomie du blog et sur les comportements des visiteurs.

PS: A noter que les données sont très différentes d’un outil de statistiques à un autre, même si je n’ai pas trouvé de données aussi détaillées que celles de Google Analytics chez d’autres services.

20 Commentaires

  • Très intéressant ton analyse du taux de rebond, mais j’avoue que cette notion me laisse quand même un peu perplexe dans la mesure où les données globales de Google Analytics me paraissent sujettes à caution si on les compare avec celles fournies par le serveur lui-même et ses compteurs qui peuvent difficilement se tromper. Différences inexplicables, inexpliquées et impossibles, en plus de la notion du fameux « visiteur unique » différentw d’un système à l’autre.

  • Kalvin > attention aux données fournies par le serveur. Si tu utilises un outil comme Urchin ou autre, les données ne sont pas du tout les mêmes et beaucoup plus élevées sur ces outils. Il me semble qu’ils prennent également en compte les visites des robots… Du coup, l’info est biaisée…

  • Oui, d’accord pour urchin et autres, mais Mint que j’utilise me donne encore d’autres données… qui ne sont pas celles de Google, bien que sur certains points elles commencent à se ressembler. Je n’ai pas encore trouvé deux systèmes qui soient à peu près « en ligne » sur les résultats, et ce n’est pas faute d’avoir essayé…

  • Effectivement, je suis d’accord avec toi, c’est pour ça que j’utilise Mint et Google Analytics ensemble ! 😉

  • Alors on peut faire un club ….!

  • Je dois peut être faire augmenter ton taux de rebond alors !
    Puisqu’en lisant mes flux, je tombe sur ton site, lis un billet et m’en vais.
    Pareil quelques heures après dans la journée.
    Hop j’ai consulté 2 pages, à 2 moments différents de la journée, suis parti tout de suite après avoir lu. Ce n’est pas pour autant que le sujet ne m’intéresse pas ! Au contraire !

  • Je rejoins un peu Cyril par rapport au taux de rebond d’un blog.
    Je m’occupe d’un blog local sur ma ville ( Cholet, 49 ) , et par exemple, le taux de rebond pour le mot clef  » cholet blog  » dans les moteurs de recherche est de 38% et le temps moyen passé sur le site de 3min37. Il est donc clair que les visiteurs viennent sur le site, consulte les derniers articles puis quitte le site. Après, tout depend aussi de la cible, et du contenu du blog, mais y’a t-il toujours un interêt a ce qu’un visiteur s’enfonce dans les profondeurs du blog . Travailler pour avoir un taux de rebond faible est important pour un site ‘vitrine’ comme celui d’une marque, mais pas pour un blog avec un contenu régulièrement mis à jour
    un blog privilège des lecteurs réguliers.

  • C’est vrai… J’y avais pas pensé… En tout cas, c’est indéniable que pour les 3 pages que j’ai étudié ci-dessus la baisse du taux est conséquente, et dû au changement de thème. Mais tout ça me fait dire que le taux global du blog n’a pas grand intérêt mais qu’il l’est beaucoup plus pour la page d’accueil. En lisant ses flux, on ne va pas tomber sur la page d’accueil ! :mrgreen: Par contre, elle centralise la recherche.

    Cependant, je confirme que chez moi, ce sont bien les articles qui n’ont pas ou peu de rapport avec le sujet principal du blog qui ont le taux de rebond le plus haut…

    On ne peut pas calculer ce taux sur une période courte, qui plus est celle qui suit sa parution. Ce taux sera effectivement très haut. Mais dès qu’il apparaîtra dans les moteurs de recherche, il baissera rapidement…

  • Sur les chiffres que tu montres, on ne peut pas voir de baisse du taux de rebond sur les 3 pages. Les chiffres en vert ne sont pas des taux de variation sur la période mais des comparaisons du taux observé par rapport à la moyenne du site.

    Il suffit de faire le calcul pour vérifier : 31,29% c’est 39,49% de moins que 51,71.
    Etant donné que le taux de rebond global n’a pas bougé, je suis prêt à parier que celui de ces 3 pages n’a pas baissé.

    Sinon, je pense aussi que les pages qui sont le plus de succès sur les moteurs de recherche sont celles qui ont le plus important taux de rebond. D’après mon expérience, les visiteurs provenant de moteur de recherche sont, avec ceux de Scoopeo, ceux qui ont le plus fort taux de rebond.

  • Oh purée la honte…. je crois que je vais prendre un peu de vacances moi… J’avais même pas remarqué… En tout cas, une chose est sûre c’est que le taux de rebond est beaucoup moins important sur ces pages là que sur l’ensemble du site…. J’ai bon là ??? :mrgreen:

    En tout cas, merci frenchmat pour la remarque…. 😉

  • « Le taux de rebond est beaucoup moins important sur ces pages là que sur l??ensemble du site?. J??ai bon là ??? »

    Oui, tu as bon 😀
    Mais c’est vrai que c’est un indicateur délicat, très intéressant, mais il dépend de pas mal de facteurs…

  • IminR calcule aussi le taux de rebond si tu veux avoir un second outil externe sur la question 😉

    Sinon merci de m’avoir rappelé Landing Sites ^^ Cela dit il ne fonctionne pas chez moi.
    Je l’ai installé il y a facilement 1 mois puis je l’ai oublié 😀

    Je n’ai tout simplement rien qui apparait lorsque quelqu’un vient en provenance d’un moteur, que dalle, niet, nada. J’ai essayé de voir sur le blog de l’auteur mais je n’ai rien trouvé de concluant. Le code doit être bon (je n’ai pas d’erreur) mais vu qu’il n’affiche rien je suppose qu’il récupère mal les infos ? Comment voir ça ? Y a t’il d’autres plugins pour le remplacer ?

    Parce que j’aimerai vraiment mettre cette fonctionnalité que je trouve très pratique mais là ça marche pas sniff …

  • Là Arkan, je ne saurais pas te dire… et je ne connais pas d’autres plugins qui font le même boulot… T’es sûr d’avoir bien tout essayé ?

  • Arkan, regarde ici peut-être
    http://blog.gonzaguedambricour.....hargeable/

  • Bonjour tout le monde,

    Je voudrais préciser que l’effet Buzz Marketing et les applications web 2.0 peuvent influencer le taux de rebond.

    Par exemple : soit un lecteur fidèle d’un blog qui utilise les flux RSS et un lecteur de flux (Google Reader, NetVibes, etc..). Chaque matin il ouvre son navigateur et lit les news et part au travail. Par analogie au père de famille qui rentre le soir, ouvre son courrier et le range.

    Pour ce type d’internautes, l’information n’a besoin d’être lue qu’une seule fois. L’analyse du taux de rebond couplée avec celle du temps passé sur la page est un bon indicateur de la pertinence de la page et du type de visitorat en ligne.

    @+

  • Ayé j’ai finis par trouver ce qui bloquait 🙂
    En fait en le résultat s’affichait mais derrière le premier post (du coup c’était pas visible et j’ai jamais pensé à afficher le code source…), m’apprendra à copier-coller en écrasant une fin de div tient ^^

    Merci Francis et kalvin 🙂
    D’ailleurs ça marchait mais j’ai quand même installé le hack de Gonzague parce que c’est mieux vu le nombre de lecteur Google Reader 🙂

  • Merci pour cet article, mais plus j’en apprends, plus je suis perdu ^^

  • Ce que dit kalvin est révélateur de l’importance à donner aux de rebond sur les blogs, les forums ou les sites d’actualités : « ’en lisant mes flux, je tombe sur ton site, lis un billet et m’en vais. »

    Il va donc falloir différencier les rebonds en fonction du temps passé. Je rejoins Fran6 sur a puissance de Google Analytics pour la mesure d’audience, mais il est à chier sur les taux de rebond. Il va considérer au même niveau une visite qui dure 3 secondes, et une visite qui dure 3 minutes (exemple typique d’un rebond réel, ou d’une visite comme Kalvin en fait).

    J’ai repris un hack que j’ai optimisé pour connaître le réel taux de rebond de Google Analytics. Pour ceux que cela intéresse, cela se passe ici : http://www.seomix.fr/webmarket.....hangez-le/

Success, your comment is awaiting moderation.